Genève 27 novembre 2017

par Maria Pineiro – Plusieurs toutous auraient été intoxiqués dans des parcs publics. L’émotion est palpable.

«Normalement, le dimanche matin, c’est plein. Là, il n’y a personne. Tout le monde a peur depuis qu’un chien est mort empoisonné il y a quelques jours après une balade», expliquait Charlotte, au parc Bertrand.

Samedi, l’ats relayait les craintes du Mouvement de défense des propriétaires de chiens de Genève (MDPCG). A la suite de plusieurs signalements d’intoxications suspectes sur les réseaux sociaux, Manuel Alonso, son président, estime probable qu’une personne malveillante a disposé de la nourriture contaminée à la mort aux rats dans les espaces réservés aux canidés. Les parcs Bertrand, La Grange et Château-Banquet seraient concernés.

«Renseignements pris, j’ai jugé que les craintes étaient fondées et écrit un courrier à la cheffe de la police. Notamment parce qu’un animal est mort.»

Pas d’autopsie

Charlotte confirme: «C’est une de mes amies qui a perdu son chien. Le vétérinaire a évoqué un empoisonnement. Mais il n’y a pas eu d’autopsie.» Elle relève que la cohabitation avec les immeubles voisins n’est pas toujours évidente: «Ils se plaignent des aboiements, ils auraient même écrit une pétition.»

D’autres usagers croisés hier matin n’étaient au courant de rien. Un habitué des lieux nous a dit ne pas y croire: «Il s’agit de racontars, de rumeurs qui resurgissent périodiquement.»

D’après Manuel Alonso, la cheffe de la police aurait pris l’affaire très au sérieux. Elle sera traitée dès aujourd’hui.

La mort d’un chien attise la peur de l’empoisonnement
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *