Quand mâcher devient dangereux pour les chiens

Comment l’un des plus populaires bâton à mâcher peut-il être si dangereux pour nos animaux de compagnie ?

La plupart des chiens mâchent pendant des heures des friandises en peau de buffle et celles-ci semblent durer éternellement !

Vous allez comprendre tout ce qu’il a fallu faire à ce fameux bâton pour qu’il finisse sous la forme d’un bel os bien moulé qui donnera de longues heures de plaisir à votre chien.

 

Etape 1 :

Les peaux de buffles sont expédiées des abattoirs aux tanneries pour traitement. Elles sont alors plongées dans un bain chimique qui va aider à les préserver pendant leur transport et limiter ainsi les pertes et le gaspillage.
Une fois à la tannerie, les peaux sont trempées et traitées par une solution de soude hautement toxique ou par une formule à base de sulfure de sodium. Ce processus aidera à désolidariser et dissoudre les poils et le gras de la peau.
Ces peaux sont ensuite traitées avec des produits chimiques qui vont aider à « gonfler » la peau afin de la rendre plus facile à diviser en plusieurs couches. La couche extérieure de la peau est utilisée pour fabriquer des revêtements de sièges de voiture, des vêtements, chaussures, sacs, etc.
La couche interne sert quant à elle à fabriquer des friandises en peau et d’autres choses comme de la gélatine, des produits cosmétiques ou de la colle !

Etape 2 :

Les peaux sont alors lavées et blanchies à l’aide d’une solution de peroxyde d’hydrogène et / ou d’eau de javel. Cela va aussi aider à enlever l’odeur du cuir et de pourriture.
Des recherches ont montré que d’autres produits chimiques peuvent-être utilisés à ce moment pour aider au processus de blanchiment si l’eau de javel n’est pas suffisante.

Etape 3 :

Il est maintenant temps de faire en sorte que ces feuilles blanchies de ce « sous produit tanné » aient l’air délicieuses et c’est ici que le processus de maquillage « artistique » entre en jeu.
Arrosés, fumés et colorés, les produits teintés peuvent être de toutes les couleurs ou odeurs et sont bien souvent réalisés à base de colorants et de saveurs artificiels.
Ils peuvent également être peints avec un revêtement à base d’oxyde de titane pour les faire apparaître blancs et attirants sur les étagères des magasins pour animaux.
C’est ainsi qu’on a pu retrouver en analysant certaines friandises du même type des traces d’additif alimentaire E129 (ou Rouge Allura AC) produits hautement cancérigène, ainsi que des conservateurs comme le benzoate de sodium.

Etape 4 :

Faire en sorte que les friandises durent longtemps !
Parce que la FDA n’assimile pas ces produits à de l’alimentation, les fabricants sont alors libres d’y ajouter n’importe quel produit pour faire en sorte qu’elles durent d’avantage.
Toutes sortes de colle peuvent être ajoutées pour obtenir que ces os à mâcher ne se désagrègent pas !
Lors d’analyses réalisées en laboratoire, du plomb, de l’arsenic, du mercure, des sels de chrome, du formaldéhyde, et d’autres produits chimiques toxiques ont été détectés dans des friandises similaires. C’est dire que n’importe quelle sorte de colle est utilisée !

Sur certains paquets on peut lire des notes d’avertissements quant à l’utilisation de ces produits, en voici un exemple :
 » Si votre chien avale un gros morceau de peau, celui-ci peut se coincer dans l’œsophage ou d’autres parties de l’appareil digestif.

Parfois, la chirurgie abdominale est nécessaire pour le retirer de l’estomac ou l’intestin. En cas de non retrait, le blocage peut conduire à la mort. »

Alors maintenant lorsque vous passerez dans le rayon friandises de votre animalerie préférée vous ne regarderez plus de la même façon ces jolis petits os à mâcher.
Si vous tenez à votre chien achetez-lui des récompenses vraiment naturelles !

Source : Planet Paws

Le danger des friandises à mâcher pour chiens
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *