Les tiques sont des acariens, avec 8 pattes et une carapace dure ou molle selon l’espèce. La femelle adulte est en général nettement plus grosse que le mâle. Ces parasites ont su s’adapter à tous les types de climat ou de milieu. Les tiques communes sont présentes dans les bois ou les terrains vagues, prairies à hautes herbes et en bordure de chemin.

Si certaines survivent très bien l’hiver, elles préfèrent toutefois les climats humides et tempérés.
Certaines tiques vont se rencontrer en zone méditerranéenne où le climat est plus chaud et sec, c’est le cas de « la tique brune du chien »qui a été importée en Suisse depuis les pays étrangers , qui sont toujours des destinations de vacances prisées.
Pourquoi les tiques sont-elles dangereuses ?
Elles transmettent des maladies dangereuses pour les animaux et pour l’homme.
Les principales maladies transmises par les tiques aux chiens sont :
1. la borréliose
Les borrélies sont des bactéries transmises par Ixodes ricinus. La maladie se manifeste par de la fièvre, une perte d’appétit et des signes d’abattement. Cette maladie peut entraîner des inflammations articulaires et peut même, à des stades plus avancés, altérer les organes.
2. La babésiose (=piroplasmose)
Les babésies sont des organismes unicellulaires transmis par Dermacentor reticulatus et Rhipicephalus sanguineus. Ils attaquent et détruisent les globules rouges. C’est pourquoi le symptôme le plus fréquent est l’anémie.
Une forte fièvre, des urines de couleur rouge, brune ou verdâtre, ou encore une jaunisse peuvent être d’autres symptômes de la maladie.
3. L’ehrlichiose
Les animaux atteint d’une forme aiguë de la maladie peuvent souffrir de fièvre, d’apathie, de perte d’appétit, d’enflures des ganglions lymphatiques et d’hémorragies. Les malades chroniques perdent du poids et présentent une plus forte tendance aux saignements.
Le traitement de chacune de ces maladies transmises par les tiques est souvent très coûteux, pas toujours satisfaisant et parfois peut être très long. Les tiques doivent êtres accrochés à l’hôte pendant 48h. au moins avant de transmettre les germes infectieux.
Cycle de vie des tiques

Après l’éclosion de l’œuf, on distingue 3 stades (larve, nymphe, adulte) présents dans le milieu extérieur, le plus souvent dans les herbes. Ils attendent le passage d’un hôte pour se laisser tomber ou s’accrocher, se fixer et prendre son repas de sang.
Ils repèrent leurs hôtes grâce à divers organes sensitifs qui détectent la chaleur, la respiration et les vibrations. Après chaque repas, la tique tombe au sol et mue au stade suivant. La tique femelle pond des milliers d’œufs sur le sol avant de mourir.
En Suisse, on trouve généralement des tiques entre mars et octobre selon les conditions météorologiques .Elles apparaissent en masse de mai à juillet, puis de septembre à octobre.

La prévention
Les colliers anti-tique trouvés en grande surface ne sont pas toujours très efficace et parfois même source d’allergies. Les articles délivrés par le vétérinaire sont mieux toléré et beaucoup plus efficace. Néanmoins les fréquences d’applications et modes d’emploi doivent être suivis à la lettre.
Vous trouverez des article sous forme de pipettes spot-on (tous les carnivores domestiques) ou de collier, voire shampooing (uniquement pour chiens).
L’ablation de la tique par rotation grâce à une pincette spéciale est efficace si effectuée rapidement et surtout sans produit déposé au préalable sur le parasite (autrement la tique expulse immédiatement tous les germes infectieux qu’elle peut contenir). Une observation attentive après les promenade de son chien est alors indispensable.
Des vaccins existent contre certaines des maladies citées ci-dessus, la discussion avec son vétérinaire permettra de définir la nécessité de les effectuer chez son animal ou non.

Comment traitez-vous vos animaux contre les parasites ?

Afficher les résultats

Loading ... Loading ...

Les tiques chez nos animaux domestiques
Étiqueté avec :                                                            
%d blogueurs aiment cette page :