Si le chien est avant tout carnivore, il digère sans problème une partie des restes de l’Homme.

L’estomac du chien est trop court pour qu’il puisse digérer des aliments purement végétaux. Au cours des millénaires passés en compagnie de l’Homme, il s’est cependant adapté à la nourriture humaine. Celle-ci ne doit pas représenter plus d’un quart, voire un tiers de son alimentation.
nourriture
La nutrition canine repose sur une alimentation complète. La dose de nourriture distribuée au chien doit être calculée afin que celui-ci reçoive la quantité exacte dont il a besoin. Le chien se révèle parfois si convaincant dans son rôle de mendiant affamé que les membres de la famille ont souvent de la peine à lui résister… Conséquence: de nombreux chiens prennent du poids de manière excessive et tombent même malades.

Il est donc important de nourrir le chien avec modération et en fonction de sa taille. Les restes ne doivent être en aucun cas directement transférés de la table à la gamelle du chien.

Le chien éprouve un grand besoin de mastiquer. Son alimentation ne lui permettant que trop rarement de satisfaire ce besoin, il aime de temps à autre mastiquer une oreille de porc ou un os en peau de buffle. Il faut toutefois se montrer prudent avec les os de poulet ou autres os fragiles, car les éclats pointus peuvent rester coincés dans sa gorge et nécessiter l’intervention du vétérinaire. Une grande consommation d’os peut provoquer des troubles digestifs.

Enfin, le chien doit avoir accès en permanence à de l’eau fraîche.

Contact spécialisé: info@blv.admin.ch
Nourriture et eau
Étiqueté avec :        
%d blogueurs aiment cette page :