Les éleveurs canins professionnels doivent avoir suivi une formation et obtenu une autorisation pour exercer. Mais aujourd’hui encore, de nombreux chiots viennent au monde sans que cela ait été prévu, à la maison ou à la ferme.

chiots-berger-allemandÉvitez les naissances non prévues. Selon l’ordonnance sur la protection des animaux, les détenteurs d’animaux sont tenus de prendre des mesures pour éviter la reproduction incontrôlée des animaux.

Les éleveurs canins à titre professionnel doivent avoir suivi une formation adéquate et informé l’autorité cantonale de leur pratique. La question de savoir si un élevage est « professionnel » ou non doit être tranchée au cas par cas. Ce document fournit les critères et les valeurs indicatives pour en décider.

Par ailleurs, l’ordonnance sur la protection des animaux interdit tout élevage visant à développer l’agressivité des animaux. L’éleveur est responsable de la bonne socialisation des jeunes chiens envers les hommes et les autres animaux. Il doit également s’assurer que les personnes accueillant un jeune chien remplissent les conditions nécessaires en matière de détention de chiens.

Les chiots ne doivent pas être séparés de leur mère ou de leur nourrice avant leur 56e jour de vie, ces dernières devant avoir la possibilité de s’éloigner de leurs chiots.

Le croisement de chiens domestiques avec leurs équivalents sauvages est interdit (par exemple, croisements de chiens avec des loups). Enfin, les chiens destinés à des expériences doivent provenir d’un élevage spécifique, prévu à cet effet.

Contact spécialisé: info@blv.admin.ch
Reproduction et élevage
Étiqueté avec :        
%d blogueurs aiment cette page :