Comme des milliers de chiens abattus pour leur viande en Chine, Tiger était destiné à être mangé. Mais sa bonne étoile en a décidé autrement.

Dans les rues de Beijing (Pékin), une jeune femme chinoise passait tous les jours devant un chien enfermé dans une cage beaucoup trop petite pour lui. Une triste banalité, qui a toutefois fini par l’interpeller. Elle demanda au vendeur ce qu’il adviendrait de ce chien. Et l’homme de lui répondre qu’il serait envoyé à l’abattoir. Sans plus tarder, la jeune femme décida d’acheter le chien pour le sauver.


Tiger et sa sauveuse / ©Jenny Sehic

Dans sa nouvelle maison, ce beau Berger allemand s’avéra un merveilleux chien de compagnie. Il s’entendait particulièrement bien avec les enfants. Un nom lui fut donné : Tiger. Mais sa sauveuse ne pouvant le garder, elle se promit de trouver des adoptants pour ce merveilleux chien.

Une famille américaine

Lorsque la famille s’envola pour San Francisco, Tiger fut de la partie. Pris en charge par l’association Duo Duo Project, qui vient en aide aux chiens sauvés de l’abattage en Chine, il fut proposé à l’adoption. C’est là que son chemin croisa celui de Jenny Sehic.

Tiger découvre les joies de la plage à San Francisco / ©Jenny SehicAuparavant, cette américaine avait eu l’occasion de voyager en Chine, et elle avait vu les camions pleins de chiens entassés dans des cages minuscules qui étaient conduits à l’abattoir. « J’ai commencé à suivre Duo Duo Project sur les réseaux sociaux pour mieux comprendre ce commerce de la viande de chien et chat, et ce que nous, en tant qu’Américains, pourrions faire pour arrêter cette pratique », a expliqué Jenny Sehic à The Dodo.

Alors qu’elle cherchait un chien à adopter provenant de Chine, la jeune femme a découvert la photo de Tiger. « Nous avons su immédiatement que nous avions trouvé notre chien », se souvient-elle.

Une amie pour la vie

Lorsque Tiger est arrivé dans sa nouvelle maison, « il avait l’air d’un vieux chien tant il était maigre et sans muscles. Il était recroquevillé, et sur son dos, il y avait encore la cicatrice du haut de la cage qui était clairement trop petite pour lui ». Timide et anxieux au début, Tiger a rapidement trouvé en Sloane, 3 ans, une alliée et une meilleure amie pour la vie.

Amoureuse des animaux, la petite fille de la famille est vite devenue une partenaire de jeu idéale pour le jeune Tiger. Les deux acolytes grandissent désormais ensemble, loin de la tragédie qui frappe des milliers de chiens et chats en Chine. Rappelons que le seul festival de Yulin, qui commence le 21 juin, cause la mort de 40 000 chiens et 10 000 chats chaque année.

Tiger et Sloane, 3 ans / ©Jenny Sehic

Un chien destiné à être mangé en Chine finit dévoré… de bisous !
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :