Une enquête vient de révéler que des milliers de chiens étaient tués chaque année à Bali et servis aux touristes qui pensent manger du poulet.

Vous êtes allés à Bali et vous êtes régalés en mangeant du poulet saté ? Vous avez peut-être mangé de la viande de chien sans le savoir ! Une enquête menée par Animals Australia a montré que 70.000 chiens étaient tués tous les ans pour être servis aux touristes.

Un scandale de trafic de viande de chien révélé à Bali

L’ONG révèle que plus de chiens sont tués annuellement à Bali qu’au cruel Festival de la viande de chien de Yulin en Chine. L’enquêteur, Luke, s’est fait passer pour un réalisateur de documentaires et a eu ainsi accès aux coulisses de ce trafic. “Ils m’ont même invité à me joindre à eux alors qu’ils volaient, empoisonnaient et tuaient ces chiens“.

Des abattages cruels

L’enquête a révélé que l’on retrouvait de la viande de chien chez les vendeurs de rue, mais aussi dans les restaurants de l’île. Si la consommation de chiens n’est pas illégale à Bali, les méthodes d’abattage sont, elles, illégales. Certains chiens sont empoisonnés au cyanure, ce qui peut mettre en danger les personnes qui mangent cette viande par la suite.

Luke a aussi décrit des scènes d’abattage inhumaines où les chiens agonisent pendant de longues heures avant de mourir. Pour la première fois dans sa vie, il a éteint la caméra alors qu’un chiot agonisait. “Je me suis assis alors que je le regardais mourir et me suis trouvé en train de demander pardon pour la cruauté de mon confrère humain“.

La consommation de viande de chien à Bali n’est pas une tradition ancienne. Si certains pensent qu’elle est bonne pour la santé, certains comme les Hindous considèrent que le chien est sacré. Certains Hindous se battent pour interdire la viande de chien sur l’île.

Vous aussi, vous pouvez vous mobiliser en signant la pétition ici (en anglais) :
https://secure.animalsaustralia.org/take_action/bali-dog-meat-trade/

A Bali, 70’000 chiens sont tués et servis aux touristes tous les ans !
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *