Manchester (GB) 14.04.2016
Un rapport officiel met en doute les compétences des six chiens chargés de renifler les bagages suspects dans le troisième aéroport britannique.

Ils ont la queue entre les jambes, les six chiens utilisés par la sécurité de l’aéroport de Manchester! Un rapport de l’Inspection des frontières et de l’immigration vient de les étriller. Les autorités ont constaté que les limiers à quatre pattes avaient été incapables de détecter le moindre gramme d’héroïne et de cocaïne dans les bagages des 11 millions de passagers qui ont défilé dans le hub, ces six derniers mois.

topelement

Seul un chien a apparemment montré quelque talent à dénicher des produits interdits, raconte le quotidien «The Guardian». Mais il s’agissait exclusivement de saucisses et de fromage importés illégalement par des vacanciers, en petite quantité.

Investissement
Les autorités ont déploré le piètre rendement des toutous. Le troisième aéroport du Royaume a récemment investi dans un nouveau chenil qui a coûté quelque 1,7 million de francs. «Un cadre a admis qu’il y avait un manque d’innovation dans l’utilisation des chiens, conclut le rapport, et il nous a dit qu’une nouvelle structure de gestion allait être mise en place.»
photo: Reuters
(arg)

Ils flairent les saucisses, mais pas la drogue
Étiqueté avec :                
%d blogueurs aiment cette page :