Genève 16 janvier 2017

par Léonard Boissonnas – Les maîtres de quatre petits chiens leur ont fait vivre un vrai calvaire en roulant depuis le Portugal. Les animaux ont été saisis jeudi à Moillesulaz (GE).

Photo: Corps des gardes-frontière suisse

Déshydratés, entourés de déjections en tout genre et placés dans un carton sans trou: c’est ainsi que quatre chiots ont voyagé depuis le Portugal jusqu’à la frontière suisse. Lors d’un contrôle jeudi à 18h45 à la douane de Moillesulaz, les gardes-frontière ont découvert six chiens à l’arrière d’une voiture immatriculée dans les Grisons. Deux d’entre eux se trouvaient dans le coffre, tandis que les quatre petits avaient été «rangés» sur la banquette arrière.

«Ce qui choque, c’est qu’ils ont voyagé 24 heures comme ça», déclare Michel Bachar, porte-parole du Corps des gardes-frontière de Genève. Le vaccin contre la rage ayant été administré moins de trois semaines auparavant à trois d’entre eux et pas du tout au quatrième, les équipes du vétérinaire cantonal ont été contactées. Elles ont alors décidé de confisquer les quatre bêtes pour les amener à la fourrière de Collex-Bossy, où elles sont soignées. Les chiots seront ensuite envoyés vers d’autres cantons romands pour y être adoptés.

Une dizaine de cas par an

«Ce genre de cas arrive une bonne dizaine de fois par année, on est très attentifs quant à cette problématique», indique Michel Bachar. Une procédure pour maltraitance pourrait être ouverte. Le véhicule des deux Portugais a été confisqué, car ils n’avaient pas les 1500 fr. réclamés en prévision de l’amende. Quant aux chiots, ils se portent bien: «Selon la gardienne de fourrière qui s’occupe d’eux, ceux-ci sont en pleine forme», confirme le Dr Michel Rérat, vétérinaire cantonal.

 

Pour ou contre des sanctions plus lourdes pour les personnes qui abandonnent leur animal ?

Loading ... Loading ...
Les chiots avaient voyagé 24 heures dans un carton
%d blogueurs aiment cette page :