Par Pascal Guex
Le Parlement valaisan a accepté à une courte majorité un postulat des députés Gaël Bourgeois (AdG/LA) et Jasmine Ballay (PLR) réclamant la réintroduction des cours canins obligatoires sur le plan cantonal.

A l’avenir, les Valaisans n’échapperont pas aux cours canins.

Dans quelques mois, tout Valaisan désireux de devenir propriétaire d’un chien devra passer par la case «cours canins». Le Grand Conseil a en effet accepté ce jeudi – par 63 voix contre 56 et 2 abstentions – un postulat déposé par Gaël Bourgeois (AdG/LA) et Jasmine Ballay (PLR) réclamant la réintroduction des cours canins obligatoires sur le plan cantonal.

Ce texte a donc été transmis pour exécution au Conseil d’Etat, qui avait déjà proposé l’acceptation de ce postulat. L’exécutif cantonal va désormais devoir définir un cadre légal et établir un calendrier d’application.

Dans sa réponse au postulat, il avait dégagé quelques pistes proposant notamment d’imposer aux propriétaires de chiens le brevet de la Société cynologique suisse. Incidence financière de cette décision: une centaine de francs pour chaque propriétaire de chien, cet examen ne devant être passé qu’une fois dans la vie d’un détenteur. Pour l’État, la charge se limiterait à la création d’un demi-poste pour un travail de contrôle et d’action en cas de non-respect.

Source Le Nouvelliste

 

Le brevet pour propriétaire de chien (BPC) n’est pas un brevet avec une reconnaissance officielle. Il a été développé par la SCS avant les obligations émises par l’ordonnance fédérale sur la protection des animaux. Son contenu est intéressant pour la vie de tous les jours.

Le Valais va réintroduire les cours canins obligatoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *