Londres 19 septembre 2017

A la suite de l’attaque mortelle d’un propriétaire par son bull terrier, au printemps dernier, les analyses révèlent que l’animal était sous l’effet de la drogue.

Mario Perivoitos qui vivait à Wood Green, au Nord de Londres, est décédé en mars dernier des suites des blessures causées par les morsures de son chien, Mayor.

Pendant que des journalistes de la BBC étaient en plein tournage d’un documentaire sur la drogue avec son propriétaire, le bull terrier s’est jeté sur ce dernier qu’il a grièvement blessé à la gorge et au visage avant son décès à l’hôpital.

Six mois après le drame, on en sait un peu plus sur ses causes, selon une information publiée par BFMTV. «Le chien avait certainement absorbé de la drogue, par voie buccale ou par inhalation, ce qui a très probablement influencé le comportement de l’animal», déclare Nicholas Carmichael, vétérinaire et toxicologue dans les colonnes du journal britannique «The Independent».

Mayor sera abattu

Des traces de stupéfiants, de la cocaïne et de la morphine, ont été retrouvées dans les urines de l’animal. Selon le journal, le soir du drame, Mario Perivoitos, 41 ans, avait consommé de la cocaïne et fait une crise d’épilepsie. Mais on en sait, par contre, moins sur le moment exact où l’animal a consommé la drogue.

Après l’identification des causes du drame, The Guardian qui cite la police, indique que Mayor, le bull terrier sera abattu.

(eto)

Sous l’effet de la drogue, un chien tue son proprio
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *